Vous et vos parents: les fessées, tapes, gifles, et autres "violences ordinaires éducatives"...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vous et vos parents: les fessées, tapes, gifles, et autres "violences ordinaires éducatives"...

Message par Terfy le Lun 30 Juin - 18:31

En avez vous eu (fessée, chantage, claque, culpabilisation, humiliation, bonnet d'ane, "tu es stupide" , "Ma pauvre fille" etc... ) ? Lesquelles? Pourquoi? Quels "souvenirs " en avez vous gardé? Quel est aujourd'hui votre avis sur ces évènements? Vos sentiments?
Comment en êtes vous arrivez a l'éducation actuelle et non violente? Pourquoi?


ps : si vous le voulez , je peux mettre ca dans la section privée pour protéger vos témoignages...
avatar
Terfy
The commère!

Messages : 1280
Date d'inscription : 08/06/2008
Localisation : Un bled paumé dans le 69

Voir le profil de l'utilisateur http://cheznousyapasdadresse.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos parents: les fessées, tapes, gifles, et autres "violences ordinaires éducatives"...

Message par Teddyadybouh. le Lun 30 Juin - 19:04

Je reviendrais ici aussi, la puce est réveillée !

_________________
Teddy, maman de Phébé

Je peux vous fournir en couches Alana
avatar
Teddyadybouh.
T'as enfin fait ta pendaison de crémaillère!

Messages : 758
Date d'inscription : 08/06/2008
Age : 35
Localisation : Moselle

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos parents: les fessées, tapes, gifles, et autres "violences ordinaires éducatives"...

Message par Faby71 le Lun 30 Juin - 21:31

houlà! vaste sujet!
de mon père...fessées, intimidation, une ou deux "volées" mémorables, quelques gifles de ma mère, et surtout, humiliations et manque de respect de la part de mon père, que je soupsonnais de me haïr...les "ma pauvre fille, tu est nulle..." j'en ai eu ma dose...les "amène 2 verres et l'apéro" alors que je faisait mes devoirs ou venais de laver le sol quand il rentrait boire l'apéro avec un de ses potes en ne quittant pas ses bottes pleines de boue...
Je suis partie de la maison à 16 ans, fiancée à 18, mariée à 21...j'ai mis beaucoup de temps à lui pardonner, mais maintenant ça va mieux...j'ai repris le dessus le jour où j'ai osé lui dire que je ne supportais pas qu'il méprise mes amis alors que les siens ne vallaient pas mieux... et puis ma mère est partie, avec ma soeur, il s'est retrouvé seul et effondré...je l'ai soutenu à bras le corps, rentrait tous les we faire son ménage, sa lessive...et puis quand à mon tour mon mariage à prit l'eau, je me sui séloignée, par la force des choses...maintenant les choses se sont pacifiées...
Ma mère était en plein burn out quand nous étions petites, pas soutenue, des problèmes de santé...elle regrette de n'avoir pas eu assez de patience avec nous...
mon père est de la DDASS et a beaucoup de mal avec ça...
Aujourd'hui, j'aimerais moins crier sur Alban, je ne lui ai jamais levé la main dessus, et si il y a bien une chose que je souhaite ne jamais faire, c'est l'humilier...d'ailleurs l'autre jour, il pleurait, et une connaissance de passage à la maison lui dit" arrête de pleurer, t'es vilain comme ça"...je lui ai volé dans les plumes...et d'ailleurs Zhom qui une fois l'a mis devant le miroir en lui disant à peu près la même chose lors d'une colère a bien compris qu'il n'avait pas interêt de recommencer...
J'ai une très piètre estime de moi, et je pense que ces violences ordinaires subies pendant mon enfance alors que j'étais une petite fille timide, rêveuse et qui avait du mal à s'adapter y sont pour beaucoup....
avatar
Faby71
Faut arroser les plantes

Messages : 227
Date d'inscription : 08/06/2008
Age : 36
Localisation : Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos parents: les fessées, tapes, gifles, et autres "violences ordinaires éducatives"...

Message par Faby71 le Lun 30 Juin - 21:55

en fait, j'ai eu ma première fessée à 2 ou 3...mois...parce que je ne dormais pas! je faisait lever ma mère plus de 18 fois par nuit...pas question de cododo à l'époque...elle était tellement épuisée et amaigrie qu'elle a dû arrêter de m'allaiter, contre l'avis de mon père...

quand j'avais 6 ou 7 ans, ma mère avait trouvé un autre truc quand je faisait une connerie...elle me regardais froidement, me disait "bravo", et aplaudissait...c'étaient larmes assurées pour moi, tellement j'avais honte...

ma soeur n' a pas reparlé à mon père depuis plus de neuf ans, pour elle, elle n'a plus de père...
la violence familiale n'est jamais à prendre à la légère...ça provoque des dégâts irréparables...j'ai le sentiment d'avoir loupé beaucoup de choses enfant, parce que j'avais peu de mon père, je le détestais, persuadée qu'il ne m'aimais pas...j'ai pensé plusieurs fois au suicide,j'ai souffert de troubles alimentaires, d'addictions, me suis mutilée...petite je m'imaginais que mes parents n'étaient pas mes vrais parents et m'imaginais qu'on viendrais me sauver...
pourtant j'adorais ma mère, j'avais conscience de ses difficultés, on est d'ailleurs très complices...depuis elle s'est mise au reiki, a changé profondément...
c'est un peu décousu tout ça, mais ça sort comme ça...je me met en colère quand certaines de mes connaissances prônent la "bonne fessée"...
avatar
Faby71
Faut arroser les plantes

Messages : 227
Date d'inscription : 08/06/2008
Age : 36
Localisation : Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos parents: les fessées, tapes, gifles, et autres "violences ordinaires éducatives"...

Message par ade le Lun 30 Juin - 21:58

merci terfy d'avoir créer le sujet!! je ne savais pas ou le mettre..

comme je disais sur l'autre post : j'ai reçu qq féssée de ma maman . je ne suis aps amrquée plus que ça par ça..j'éatis "grande" j'avais plus de 5 ans....et très tres casse pied, j'étais une tite fille très "hystérique".

je ne cherche pas d'excuse a maman en disant ça, j'explique juste le contexte...bref ça a du arriver 5-6 fois, je ne sais plus trop....maman a péter les plombs a chaque fois car j'avais pousser très très loin (je m'en rapelle bien!!!)

je n'en garde pas de souvenir particulier.. si j'étais vexée et je lui en voulais sur le coup, mais ça passait très vite, et aujorud'hui je ne pense pas a ça quand je la vois!! j'ai uen super relation avec elle elle me soutient beaucoup dans tout ce que je fais.je ne ressent pas de traumatisme a ce niveau là

pour le reste...humiliation etc.....disons que mon père m'a secoué les puce qq fois, mais j'étais jeune adulte je devais a voir 19-20 ans....il m'a balancé 2-3 vérité a la figure je m'y attendais aps mais bon ça fais partie du jeu, c normal aussi de dire certaine chose parfois.....sur le coup je l'ai très mal vécu mais il m'a aussi rendu service sur deux trois truc..bon ya quand mm quelques trucs qui sont pas passé et qui apseront jamais mais cpas très grave car j'ai aussi beaucoup d'affinité avec lui...


je dit très très souvent que j'ai eu , et que j'ai tjs des parents en or. ils ont leur défaut, mais moi aussi, on s'entend ts bien et je les aime profondemment. même si ils ont parfois fais des erreurs en me donnant une fessée "craquage", je ne leur en veut aps car ils m'ont apporté beaucoup d'amour et de respect malgré tout...
avatar
ade
Ca y est y a de la déco!

Messages : 131
Date d'inscription : 12/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos parents: les fessées, tapes, gifles, et autres "violences ordinaires éducatives"...

Message par Terfy le Lun 30 Juin - 22:05

Heu , je reviendrai ici demain parce que je vais en avoir pour un moment!
avatar
Terfy
The commère!

Messages : 1280
Date d'inscription : 08/06/2008
Localisation : Un bled paumé dans le 69

Voir le profil de l'utilisateur http://cheznousyapasdadresse.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos parents: les fessées, tapes, gifles, et autres "violences ordinaires éducatives"...

Message par Lily la souris le Lun 30 Juin - 23:27

ben moi j'ai pas de souvenirs précis de gifles... je sais que j'en ai eu deux ou trois mais rien de précis...

concernant les petits humiliations, c'est arrivé plus atrd, avec mon père (mes parents sont divorcés): mon pere deja n'est pas très clair (il est bipolaire) et il ne m'a jamais élevée, enfin très peu, il est parti j'avais 7ans et est parti à nice j'en avais 9..
mais bon, à 20 ans, j'ai décidé d'arreter la fac en licence car ca me soulais, je ne voyais pas du tt ce que j'allais faire de ma vie, et plus d'un point de vue sentimental j'etais avec un mec algérien, puis deux ans avant je m'etais faite tatouée...
enfin bref, à un moment (peut etre du à un sursaut d'autorité paternelle), il m'a traitée de tous les noms: de trainée, racaille... je lui en ai voulu+++
et puis sinon à chaque fois que j'allais en vacances, il decidait de me mettre au regime car j'etais trop grosse (alors que lui doit approcher des 100kg), et encore recemment, j'ai eu qq reflexions à ce sujet...
ca ne m'etonne pas que je ne sois pas super à l'aise dans ma peau!!!

pour repondre à la question initiale, en venir à l'education respectueuse pour lina a été super naturel avec elie: on veut ce qu'il y a de mieux et on est pas du tout convaincu que la battre ca va l'aider...
j'avoue ne jamais avoir reflechi à savoir si on alalit lui mettre une fessée ou pas... c'etait tt de suite évident!
avatar
Lily la souris
T'as enfin fait ta pendaison de crémaillère!

Messages : 706
Date d'inscription : 16/06/2008
Age : 35
Localisation : Chelles (77)

Voir le profil de l'utilisateur http://matambouilleverte.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos parents: les fessées, tapes, gifles, et autres "violences ordinaires éducatives"...

Message par Teddyadybouh. le Mar 1 Juil - 1:08

J'avais tapé un long texte et puis mon pc s'est déco... argggggggggggg
Je recommencerais plus tard.

_________________
Teddy, maman de Phébé

Je peux vous fournir en couches Alana
avatar
Teddyadybouh.
T'as enfin fait ta pendaison de crémaillère!

Messages : 758
Date d'inscription : 08/06/2008
Age : 35
Localisation : Moselle

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos parents: les fessées, tapes, gifles, et autres "violences ordinaires éducatives"...

Message par Teddyadybouh. le Mar 1 Juil - 1:37

Donc je disais.

J'ai le souvenir de 2 fessées de ma mère. Une j'étais très jeune environ 4 ans. J'avais enlevé ma culotte, on était en retard et la fessée est partie. Je n'ai pas compris sur le coup, pourquoi me faisait-elle mal ? La suivante, vers 11 ans. Avec mon frère on avait poussé ma mère a bout. Elle nous a mis un coup de cuillère en bois. Elle est venue s'excuser ensuite, elle s'est sentie très mal. Mon frère en recevait régulièrement, car "c'est un garçon...

Avec mon père beaucoup d'humiliations. Ma mère en a vu des vertes et des pas mûres avec lui. Depuis ils ont divorcés. Je ne me rappelle plus de tout ce qu'il m'a fait subir, ou bien je ne veux pas m'en rappeler... Je me souviens juste des sobriquets débiles qu'il nous donnait. Avec lui les relations sont toujours bizarres, j'évite de le voir. Il n'a confiance en personne.

Pour en être venue à à l'éducation non violente, c'est que je ne me voyais pas taper ma fille. Je l'ai fait quand elle a commencé à ouvrir les placards, une tape sur les mains. Mais je ne me sentais pas bien après. Et je suis passée à qqch qui me convenait plus, maintenant je me sens mieux.

_________________
Teddy, maman de Phébé

Je peux vous fournir en couches Alana
avatar
Teddyadybouh.
T'as enfin fait ta pendaison de crémaillère!

Messages : 758
Date d'inscription : 08/06/2008
Age : 35
Localisation : Moselle

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos parents: les fessées, tapes, gifles, et autres "violences ordinaires éducatives"...

Message par Terfy le Mar 1 Juil - 10:53

Terfy a écrit:En avez vous eu (fessée, chantage, claque, culpabilisation, humiliation, bonnet d'ane, "tu es stupide" , "Ma pauvre fille" etc... ) ? Lesquelles? Pourquoi? Quels "souvenirs " en avez vous gardé? Quel est aujourd'hui votre avis sur ces évènements? Vos sentiments?
Comment en êtes vous arrivez a l'éducation actuelle et non violente? Pourquoi?

J'ai la totale mais moins de fessées, en revanche, gifles, claque, coup de pieds au fesses parfois humiliation de mon père , de ma mère culpabilisation, chantage, humiliation.
Quels souvenirs j'en garde...Pfff... Un père colérique est impulsif et une mère débordée qui ne sait pas comment faire preuve d'autorité, surtout sur moi qui était une vrai tête de mule, très nerveuse, rien a voir avec l'hystérie , mais surtout je sais, un mal être, une sensation de mise à l'écart etc...
Le pire souvenir que j'en ai gardé c'est un jour ou je devais avoir 8 ans a tout cassé, je ne sais plus pourquoi j'étais en haut dans ma chambre une après midi et j'appelais ma mère, je l'appelais et l'appelais et l'appelais mais elle ne voulait pas monter. Mon père est monté, y avait des latte genre lambris sur le coté du couloir (on refaisait la salle de bain et c'était pour le plafond) , il en chopé une et je me suis pris une "volée" sur les cuisses avec la latte. J'en ai eu des marques pendant quelques jours. Je crois que ce fut le pire souvenir et le seul de ce genre. J'ai eu un sentiment d'injustice et aujourd'hui encore... Ma mère, il y a peu , on en reparlait de cette fois là, lui trouve encore des excuse "il devait avoir des soucis, en avoir marre, avoir un problême etc..."... Pour moi, ca n'aurait jamais d'excuse un truc pareil.
Je veux bien dire que j'étais chiante, tout ce que l'on veut... Mais non, toujours pas, pour moi, les claques , fessées, humiliations etc... n'auront toujours aucune justification.
Ma mère, elle, c'était souvent du chantage "si tu fais si, je le dis a ton père" sachant que dans ce cas là, mon père m'en collerait une... Ou alors, de la culpabilisation du "Tu vas me rendre folle! " ou "j'en peux plus de toi" ou etc....
Beaucoup de chantage venant d'elle surtout. Et aussi les petites phrases du genre "ma pauvre fille.." ou "mais t'es vraiment cruche" (je signale qu'elle disait cruche quand on lui disait "quoi! Qu'est ce que tu as dit??? , parce que sinon, c'était "conne" )etc... Elle aimait bien aussi (et toujours d'ailleurs! ) minimiser les sentiments que l'on exprimait. Genre , j'étais malheureuse ou triste et je le disais est c'était "ho ma pauvre fille tiens! T'es malheureuse, oui!"
Mais le pire était mon père, ma mère ca pouvait se gérer ...
A l'adolescence, mon père s'est aussi mis en tête que je devais moins manger... Là , ca a été un véritable enfer a chaque repas, si je reprennais d'un plat une deuxième fois, il me forcait a TOUT manger, genre du poulet, une cuisse, il me forcait a manger le cartillage avec..
Et ca tournait au véritable harcèlement.
Par contre, en "grandissant", les gifles de mon père (et autre violence physique) se faisait plus rare, mais pas le harcèlement... Même malade, il a continué... (il a eu un cancer) . Il a continué en fait, jusqu'a ce que mon frêre s'interpose. Mon frêre a oser le faire parce que mon père était affaiblit par la maladie... A partir de ce moment là , il a arrêté. Du coup , j'ai perdu du poids qu'en partant de chez eux. Enfin, et puis il était décédé quand je suis partie aussi...
Je précise qu'effectivement, avec ce paragraphe on pourrait croire que mes parents étaient des tortionnaires. Non , ils n'en étaient pas (mais les repas étaient une horreur pour moi) ... Mais à part les repas etc, il était plutot pas trop chiant mon père... Il nous foutait une paix royale. Surtout je pense parce qu'il avait lacher totalement prise sur son "lien paternel" et qu'il "fuyait" la plupart du temps tout ca en partant travailler a l'étranger.

Oui , je lui en veux (a mon père) , je lui en veux aussi (à ma mère) . Mais surtout à mon père parce que ca a fait son lot de dégat (en tout cas sur moi, ma soeur est pour elle dans le "total non droit de juger") : -alimentaire: j'oscille entre période de dévorage intense, période normale et période d'anorexie (mais j'essaie de ne plus tomber la dedans surtout en allaitant, et puis pour mon corps, donc depuis ma grossesse il n'y a plus eu ca.. )
- violence: je suis "brutus" aussi parfois et les gens ont l'impression (peut être a raison même si ce n'est pas du tout mon but ) que je suis agressive aussi quand je parle....
-lien familiaux: pendant longtemps je haissais mon père. Ma mère me faisait pitié.

Je suis arriver sur l'éducation non violente en étant enceinte. Avant, je me disais "boh, ils font se qu'ils veulent! j'en ai pas été traumatisée" (j'ai gardé très souvent des enfants, je n'ai jamais levé la main sur eux hein! ni humilier ni rien ) ... Enceinte, en creusant, c'était clair: pas de violence, ni chantage, ni humiliation ni rien de tout ca... Mais j'ai eu besoin de théorisé tout ca par des livres...
Quant a la communication: je pratique du coup l cnv autant que je peux, l'écoute empathique etc...
avatar
Terfy
The commère!

Messages : 1280
Date d'inscription : 08/06/2008
Localisation : Un bled paumé dans le 69

Voir le profil de l'utilisateur http://cheznousyapasdadresse.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous et vos parents: les fessées, tapes, gifles, et autres "violences ordinaires éducatives"...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum